CONSOLIDATION DES PLANCHERS

BETONTEX-EPOXY

Allez à la section

Le rôle des planchers dans le comportement sismique des constructions en maçonnerie est de transférer les actions horizontales sur les parois, ainsi que d’exercer une fonction de contrainte et des encastrements pour les murs sollicités. D’où la nécessité d’intervenir à la fois sur les planchers en bois que sur ceux en acier et en ciment qui présentent des limitations structurelles liées à la dégradation des matériaux, à l’action sismique et au changement d’utilisation d’origine autant de compromettre la rigidité et la capacité portante des planchers eux-mêmes

Fibre Net propose deux techniques d’intervention différentes :

  • RI-STRUTTURA (Fiber Reinforced Cementitious Matrix): technique de la ‘’chape armée’’ en utilisant de treillis en GFRP, convenablement relié au plancher par la technique du “plancher collaborant’’ pour la réalisation des chapes plus légers et à épaisseur réduite, avec une capacité de répartition des charges et une augmentation de la rigidité.
  • BETONTEX-EPOXY: technique de placage de fibres renforcés en utilisant des tissus, des lamelles ainsi que des barres en GFRP et CFRP, à appliquer à l’intrados pour le renforcement localisé de poutre en béton et en bois, pour l’amélioration du comportement à la flexion et de la capacité portante du plancher.

 

RI-STRUTTURA

TECHNIQUE DE L’ENDUIT ARMÉ POUR LA RESTAURATION

Les bâtiments de maçonnerie sont souvent faits de matériaux de faibles propriétés mécaniques. Ils se présentent avec des paramètres multiples que, dans le cas des évènements sismiques, ils subissent des actions horizontales élevées dans le plan (cisaillement), en dehors du plan (flexion) et en verticale (compression). Souvent ces contraintes ne peuvent pas être prises en charge par la maçonnerie.

L’effet de confinement proposé par le placage de la maçonnerie avec un enduit armé, fait l’un des interventions les plus efficaces, en assurant des augmentations appropriées des propriétés mécaniques de la maçonnerie.
L’intervention RI-STRUTTURA implique l’utilisation des mortiers de plâtre à faible module d’élasticité, de préférence à base de chaux, armés avec treillis et connexions en GFRP préformées, appliqués sur les deux faces avec une épaisseur réduite (environ 3 cm). Cette intervention permet d’obtenir une amélioration structurelle homogène et généralisée, avec des caractéristiques mécaniques élevées, de ductilité, de durabilité et une faible rigidité.

• HAUT RAPPORT DE LA RESISTANCE MECANIQUE/POIDS
• HAUTE RESISTANCE A LA CORROSION ET COMPATIBILITE AVEC DES MORTIERS DE DIFFERENTS TYPES (MORTIERS A BASE DE CHAUX, DE CIMENT, POUZZOLANES, ETC..)
• AMAGNETIQUE (PAS DE “CAGE DE FARADAY”) POUR USAGE DANS D’INTERVENTIONS ECO-CONSTRUCTION
• POIDS REDUIT ET FAIBLE EPAISSEUR

• DURABILITE ET EFFICACITE DE L’INTERVENTION
• AMELIORATION DE LA RESISTANCE MECANIQUE D’UNE MANIERE GENERALE ET HOMOGENE
• TRANSPIRABILITE DE LA MAÇONNERIE
• FACILITE ET RAPIDITE DANS LA MISE EN ŒUVRE
• REDUCTION DES COUTS ET DU TEMPS DE TRAITEMENT ET D’USAGE
• REDUCTION DU COUT TOTAL DE L’INTERVENTION
• Sécurité SUR LES CHANTIERS

 

BETONTEX-EPOXY

TECHNIQUE DU PLACAGE DE FIBRE RENFORCÉE

Les murailles historiques, en pierre ou en brique, ont souvent des problèmes liés à la faible résistance mécanique sur le plan et à la présence de parois perforées (portes et fenêtres), dans lesquelles un mauvais couplage entre les parements et les allèges devient un élément de faiblesse structurelle du bâtiment lui-même. Un autre élément essentiel est représenté par la présence de colonnes et de piliers qui sont également fabriqués avec des matériaux traditionnels, soumis à la dégradation et à la perte des performances mécaniques.

L’utilisation des systèmes de renforcement BETONTEX-EPOXY, constitués de fibres de verre ou de carbone à imprégner au moyen de résine polymère thermodurcissable, permet d’augmenter la résistance au cisaillement de la maçonnerie et la résistance à la compression de poutres, de colonnes ainsi que de réaliser des renforts localisés et des cerceaux dans des domaines critiques tels que les bordures de distance entre deux étages et le sommet.
L’opération est réalisée, en calibrant la quantité, la disposition et le positionnement des fibres afin d’optimiser les propriétés mécaniques de l’armature selon le niveau d’amélioration requis.
La disponibilité des fibres sous la forme de tissus unidirectionnels et multiaxiaux imprégnées in situ, donc facilement modelables, permet des interventions sur des éléments architecturaux avec des géométries irrégulières.

• HAUTE RESISTANCE MECANIQUE
• HAUTE RESISTANCE A LA CORROSION ET COMPATIBILITE AVEC DES MORTIERS A BASE DE CHAUX
• EPAISSEURS REDUITES

• DURABILITE ET EFFICACITE DE L’INTERVENTION
• AMELIORATION MECANIQUE AVEC PRECISION CIBLEE
• DIMENSIONNEMENT DU RENFORCEMENT SELON LES EXIGENCES DU PROJET
• POSSIBILITE D’ADAPTER LE RENFORCEMENT A DES GEOMETRIES IRREGULIERES
• NON INVASIVE

 

RETICOLA

TECHNIQUE DU REJOINTEMENT DES JOINTS

Dans beaucoup de pays européens et pas seulement, le patrimoine historique architectural se distingue par leur parements de maçonneries en pierre ou de la brique pleine exposée (sans enduit). La présence de plusieurs paramètres mal connectés, la mauvaise qualité du mortier et la nécessité de préserver l’aspect architectural de l’ouvrage (bâtiment, objet, etc.), envisagent des solutions de confinement et plus en générale l’amélioration mécanique, difficile à détecter sur des structures où il est nécessaire de conserver l’aspect esthétique extérieur.

Le “rejointement» des joints représente la solution pour l’amélioration des caractéristiques mécaniques de la maçonnerie à garder à vue. Il fournit un efficace confinement sans compromettre l’esthétique de l’ouvrage
Le système RETICOLA, basé sur la technique Reticolatus *, prévoit la réalisation des joints de rejointement avec des torons et connecteurs en acier inoxydable et de mortier à base de chaux.
Les solutions suivantes sont disponibles :
• RETICOLA: Rejointement sur une façade
• RETICOLAPLUS: Rejointement sur une façade + enduit armé sur l’autre façade
• RETICOLATWIN: Rejointement sur les deux façades

* Reticolatus est une technique développée par UNILAB srl (spin-off de l’Université de Pérouse)

• HAUTE RESISTANCE MECANIQUE
• GRANDE RESISTANCE A LA CORROSION ET COMPATIBILITE AVEC DES MORTIERS A BASE DE CHAUX
• REVERSIBILITE ET NON INVASIVE
• AMAGNETIQUE (PAS DE «CAGE DE FARADAY») POUR USAGE DANS D’INTERVENTIONS ECO-CONSTRUCTION

• MAINTIEN DE LA MACONNERIE APPARENTE
• DURABILITE ET EFFICACITE DE L’INTERVENTION
• AMELIORATION DE LA RESISTANCE MECANIQUE D’UNE MANIERE GENERALE ET HOMOGENE
• TRANSPIRABILITE DE LA MAÇONNERIE
• FACILITE ET RAPIDITE DANS LA MISE EN ŒUVRE
• REDUCTION DU COUT TOTAL DE L’INTERVENTION